Le passage Choiseul à Paris

Situé dans le deuxième arrondissement de Paris, entre la rue des Petits-Champs au sud et la rue Saint-Augustin au nord, le Passage Choiseul est le plus long passage couvert de Paris (190 mètres).

Bâti entre 1825 et 1827, il consiste en une enfilade d’arcades sur pilastres au niveau du rez-de-chaussée. Ce dernier et l’entresol sont occupés en majorité par des boutiques tandis que les premier et second étages sont plutôt résidentiels. Il est recouvert d’une verrière ayant été remplacée vers 1907.

En 2012, il est entièrement rénové. Les descriptions sordides de l’écrivain Céline ne sont plus d’actualité. Le temps avait marqué de son empreinte la verrière. Celle-ci apporte désormais une lumière naturelle qui fait la particularité du passage Choiseul. Exit les lampes à gaz qui exhalait une odeur désagréable. Tout de bois, de métal et de marbre, le passage est désormais pimpant.

Il est inscrit comme monument historique et fait partie du patrimoine parisien. Son charme atypique attire des touristes du monde entier, certains organisent même leur mariage à l’intérieur du Passage Choiseul.

La Passage Choiseul abrite désormais toutes sortes de boutiques et de restaurants, accueillant les badauds et les personnes travaillant dans les quartiers avoisinants. Sa proximité avec les grands bureaux parisiens, la Bourse et le théatre des Bouffes-Parisiens lui apporte un flux continuel de promeneurs. Le théatre possède d’ailleurs sa propre sortie sur le Passage, ce qui a contribué à l’animation du passage depuis 1857.

Le Passage Choiseul produit généralement un bel effet de surprise auprès des personnes qui ne le connaissent pas encore. C’est un autre monde au sein de la ville, comme une parenthèse enchantée nous entrainant au coeur de l’Histoire de Paris.